Un témoignage de graphiste utilisant du libre

Certains utilisent du libre comme n’importe quoi d’autres, et d’autres en ont fait un vrai choix, comme certains font un vrai choix de produits de certaines marques privatrices.

Il est toujours intéressant d’avoir des témoignages, et c’est ce qui nous manque au sein de l’afgral. Voici donc un entretien intéressant qui ajoute de l’eau au moulin.

Share

Créer des jeux avec Blender

Flossmanuals francophone sort un livre libre sur la création de jeux vidéo avec Blender. Les auteurs emmènent le lecteur progressivement vers des tâches courantes dans la création des jeux vidéos et autres produits interactifs, comme la visualisation architecturale ou l’art interactif.

Blender game engine boosprint 1
Mise en place du libérathon sur le Blender Game Engine
Péril en daiza attire les premier curieux
le jeu prend forme

Le domaine du jeu vidéo est certainement le domaine créatif qui évolue et attire le plus à l’heure actuelle. S’il existe de nombreuses façons de créer un jeu allant du simple Javascript au C, il n’en reste pas moins que joindre la partie artistique et la partie interactive reposant sur de la programmation n’est pas toujours simple. C’est cependant une tâche que Blender remplit à merveille.
Ce livre sur l’utilisation de Blender pour la création de jeu vient donc à point nommé pour valoriser ces capacités et permettre à chacun de les prendre en main en prévision de la création de contenus.

Comme si écrire un livre ne suffisait pas, la semaine d’écriture a permis la création d’un jeu exemple qui sert aussi dans l’ouvrage mais qui devrait être diffusé à part, dans les jours qui viennent. Sans autre prétentions que pédagogique, ce jeu n’en est pas moins la preuve de la capacité des logiciels et prestataires libres à produire des contenus recevables et cela de façon productive.

Cédric Et la facilitatrice Elisa, membres de l’AFGRAL et d’activdesign était à l’origine du projet et son heureux de permettre aux utilisateurs professionnels de logiciels libres de franchir éventuellement un cap avec ce document.

Related Posts

Share

Scribus et palettes communes

S’il est toujours aussi dommage que des entreprises comme pantone refusent que leurs nuanciers soient intégrés dans les logiiels libres, d’autres voient des opportunités intéressantes dans le développement de plus en plus large de nos applications.

La dernière nouvelle en date vient du côté de Scribus dont la dernière version, la 1.4.4 pourtant seulement une version de bug fixe, intègre tout de même un nouveau nuancier de couleur qui est recommandé par la National Newspaper Association of America, ce qui n’est pas rien surtout après l’expérience de cedric Gémy au sein de l’Axonais.

Related Posts

Share

Un nouveau livre sur Inkscape

Elisa, membre de l’AFGRAL, vient de sortir un nouveau livre (son troisième) sur le logiciel Inkscape. Il s’agit d’un ouvrage de première prise en main qui décrit les outils et options de bases et fini par quelques extensions.

Elle a choisi FlossManuals pour mettre à disposition ce livre. Il est donc :

Rappelons qu’Elisa est investie dans la communauté Inkscape et que Nicolas, administrateur système de FlossManuals, est développeur d’Inkscape. Bref, ce mariage semble tout logique. On attend peut-être une suite…

Share

Grafik Labor hackathon python

Les Samedi 17 et dimanche 19 mai l’Afgral a coorganisé une rencontre GrafikLabor dédiée à Python à lquelle une dizaine de personnes ont participés. Tous réunis dans le but de participer au développement de scripts ou logiciel utilisant ce langage.

Les participants étaient :

Pierre Cosquer, Fred Lavilotte-rolle, Ale, Cédric Gémy, Elisa de Castro Guerra, Florian Marc, Kevin Menet, Christophe Schockaert, Florian Strzelecki, et nous avons eu le passage de Florian, Thomas, Soazig.

GrafikLabor hack with Python GrafikLabor hack with Python

Après une courte présentation de tout le monde, certains d’entre nous ont proposés des idées de hack sur certains scripts ou logiciels. Les intérêts de chacun ont menés à la séparation en deux groupes parallèles pour mener à bien ces projets.

Au fil du temps des micro-contributions ont été menées ici ou là.

Shoebot

http://shoebot.github.io/shoebot/

Shoebot est une application permettant de dessiner avec du Python et avoir un rendu standard (svg, pdf, ps, png). Utile pour les non-codeurs mais aussi pour les codeurs experts !

Ale a proposé de contribuer à Shoebot, en particulier d’améliorer son système d’installation qui reste une faille et qui a déjà plusieurs fois miné les ateliers organisés par son co-créateur Ricardo Lafuente, comme au dernier LGM.

Le problème a été détecté, mais ne pourra être résolu en un week end. Un bug a été reporté à l’équipe de Shoebot. Shoebot s’installe néanmoins très bien au côté d’autres logiciels. C’est ainsi que l’un d’entre nous a remarqué qu’une version française n’était pas encore disponible. Un patch a été proposé contenant la traduction en français de l’application. Celui-ci a été accepté et dorénavant vous pourrez installer puis utiliser Shoebot en français !

Phiroom

Phiroom

http://phiroom.org

Phiroom est un CMS dédié aux photographes. Fred, son développeur rennais, a présenté le développement actuel. Suite aux discussions, beaucoup de choses ont été faites et lancées :

  • migration du projet sur github pour s’ouvrir à la collaboration
  • migration du site sur github pour recevoir de nouveaux thèmes
  • lancement d’une documentation développeur sur readthedoc.org
  • lancement d’une documentation utilisateur sur fr.flossmanuals.net
  • installation de Phiroom et correctif immédiat
  • amélioration du vocabulaire, de la traduction
  • proposition en ergonomie et en référencement
  • poursuite du développement de Phiroom

Depôt de Script Scribus

Logo de Scribus

Scribus dispose déjà de nombreux scripts disponibles sur son wiki. Le problèmes est qu’ils sont peu visibles et surtout que la création d’un script chargeable dans le logiciel devient compliqué pour des personnes inexpérimentées en python, en particulier pour des raisons de syntaxe. Ale et Cédric avait déjà depuis plus d’un an émis l’idée de la nécessité de créer un système de recherche et d’installation de script automatisé directement à partir de Scribus.  Ce projet, trop long à réalisé en un week-end a cependant été envisagé.

Dans un premier tems, il a été proposé de créer un endroit où les centraliser. Florian (Exirel) a proposé ainsi une liste de métadonnées à recueillir pour organiser les scripts.

Cette liste est visible : https://github.com/aoloe/scribus-script-repository/issues/3 et s’inspire de son expérience autour de Django.

Les script réalisés ce week-end pour ce logiciel y ont été déposés.

Grille typographique et ligne de base, script pour Scribus

http://scribus.net

À l’heure actuelle, il est possible de créer une grille typographie et d’agir sur la ligne de base avec Scribus, mais Ale souhaite que la ligne de base soit calculée en temps réel selon le nombre de cellules créée lors de la grille typographique

Un premier script a été écris durant le week end, mais le résultat reste à encore à affiner. Une proposition de calcul différent a été proposé. Espérons que cela apportera le correctif !

Le script est disponible sur le nouveau de scripts Scribus remis au goût du jour pour l’occasion et hébergé sur le compte github d’ale : https://github.com/aoloe/scribus-script-repository/tree/master/typographic-grid

Exportation de charte graphique d’un document .sla

http://scribus.net

Lorsque l’on fait les choses à l’envers, on se retrouve parfois à devoir analyser un fichier .sla pour comprendre sa composition, sa structure, ses fontes et styles. Pour ne plus souffrir, Ale a proposé de réaliser un script Python qui fasse tout cela. Au choix, ce script exporte les informations ou crée un document .sla contenant ces informations.

Pour voir le script :

https://github.com/aoloe/scribus-script-repository/tree/master/graphic-charter

RST to SLA

Magazine Fait Main

Deux membres du groupe ont proposé leur aide au projet « Faits Main » initié par Tarek Ziadé. Une de leur demande est de réaliser une belle mise en page pour distribuer une version print de leur magazine. La source est au format rst avec une publication automatisée en web et PDF. Si la version web est correcte (sans plus), la version PDF est pour le moins triste. Et si c’était possible de l’importer dans Scribus, d’automatiser au maximum le processus pour qu’il n’y ai plus qu’une vérification humaine réalisable par le plus grand nombre ?

Et bien les investigations autour de cette idée n’ont pas aboutis sur une aussi courte période, si ce n’est d’autres questions et idées encore à imaginer pour trouver une solution satisfaisante. Le principal obstacle reste la faiblesse de l’API de Scribus ainsi que la difficulté d’anticiper le positionnement des éléments, comme les cadres d’images. Le parti serait à l’heure actuelle de profiter des capacités (cependant limitées) d’importation HTML dans Scribus et de récupérer la transformation du RST en HTML produit par des outils déjà connus.

Au final ce week end a été fort stimulant et sympathique. Tout le monde a joué le jeu et a contribué selon ses compétences (il y avait parmi nous 3 personnes totalement débutante en python, mais elles ont su contribué!). La collaboration a permis d’avancer sur quelques projets. Même si nous ne nous connaissions pas tous, nous avons su nous entendre et collaborer. Le bilan est très positif aussi bien pour le partage des savoirs qu’humainement.

GrafikLabor hack with Python

Merci à tous d’avoir participé à cet événement. Nous en proposerons certainement d’autres.

Related Posts

Share

L’Axonais se veut libre

L’Axonais est un nouvel hebdomadaire d’information locale lancé dans l’Aisne. La nouvelle a une valeur à plusieurs titres :

  • la morosité du milieu de la presse (hormis magazine) qui se veut perdre systématiquement des lecteurs depuis des années ne laissait pas présager des initiatives de ce genre;
  • l’équipe utilisera Gimp et Scribus pour la mise en page du journal.

Cédric Gémy de l’AFGRAL a accompagné cette mise en place en tant que consultant et formateur.

Un pari économique audacieux

En effet, depuis des années, le secteur à du mal à trouver des modèles économiques, celui de l’Axonais se veut simple : tout papier, pas de web. Partant d’une expérience précédente dans l’Oise avec OiseHebdo, l’équipe de l’Axonais a déjà fait ces choix stratégiques. Évidemment, ce sont les lecteurs qui auront le dernier mot et qui diront si cette audace aura la vie longue, mais le pari mérite toute attention.

Le courage de l’équipe fait écho à celui de M. Gérard qui a monté ce projet. Son dynamisme sera certainement une force pour le journal qui doit maintenant trouver son public et son rythme de croisière. Un début à 8000 exemplaires avec un objectif à 12000 au plus vite. A ce jour, le plus grand projet auquel nous ayons participé.

Un pari technique basé sur Scribus

Au niveau technique, Scribus et Gimp ont été choisi alors même que l’équipe précédente de Oisehebdo avait recours aux logiciels propriétaires. Une première rencontre a permis de déterminer les besoins et de vérifier que Scribus tournait correctement dans leurs services et qu’il disposait des fonctions nécessaires. Le bilan a été positif avec des points bien en faveur pour Scribus sur l’originalité et la productivité de certaines fonctions, même si d’autres points restent à améliorer.

Une période de formation de 3 jours a donc suivi suite à laquelle les premières maquettes ont été pensées et les premiers envois à l’imprimeur effectués.

Hier, 21 mai, le N°1 était en cours de finition avec le soutient de Cédric, et ce jour, le journal sera dans les kiosques.

A voir aussi

 

Related Posts

Share

Hack avec Python # 1

grafik_labor Samedi 17 et dimanche 18 mai 2014 de 10h30 à 18h, les ateliers de Grafik Labor seront dédiés à Python.

python-logo

Rejoignez-nous dans les locaux d’Activdesign, situé au 18 square de la Rance à Rennes pour participer.

Vous connaissez python ? Vous souhaiteriez participer à l’amélioration d’outils graphiques ou d’éditions électroniques ? Rejoignez-nous durant ces deux jours.

Pourquoi ?

Les organisateurs sont membre des équipes de développement d’applications libre graphique comme Scribus ou Inkscape. Les logiciels libres graphiques ont pour la plupart des API python. Il est donc hautement recommandé de les modifier à sa convenance.

De nombreux autres projets, basés sur python, sont également développés par des équipes plus restreintes et proposent des services complémentaires.

Nous avons pensé qu’une rencontre serait bénéfique aux projets. Nous souhaitons réunir des personnes aux profils complémentaires dans le but de réunir les forces et apporter à chacun des projets une aide conséquente.

Profils recherchés

  • Porteur de projet utilisant python
  • Testeur/debugger
  • Docwriter

Programme

Nous élaborerons le programme ensemble, à la manière d’un libérathon. Cependant, les projets présentés seront :

  • Python et livre numérique
  • Exporter les caractéristiques d’un document modèle
  • Phyroom

Ce programme est présenté à titre indicatif. Nous déciderons ensemble samedi matin du temps consacré à chacun des projets. Une facilitatrice nous aidera à parvenir à nos objectifs.

Related Posts

Share

Grafik Labor avec Python à Rennes

L’Afgral organise un nouvel événement dans le libre : un atelier Grafik Labor.

Il s’agit d’un atelier collaboratif ouvert à tous ceux utilisant les logiciels libres. Le thème du prochain Grafik Labor est orienté logiciel libre graphique ou d’édition et de publication & Python.

python-logografik_labor

Quand ?

Samedi 17 et 18 mai 2014, de 10h30 à 18h, participer au Grafik Labor à Activdesign, situé au 18 square de la Rance, à Rennes.

Pourquoi ?

Cet atelier sera l’occasion de tester et de participer à des projets existants se basant sur Python. L’organisation du programme se fera avec les présents. L’idée est que chaque projet soit présenté et que des ateliers soient consacrés à chacun d’eux. Ainsi le créateur du projet ne sera plus seul et bénéficiera du test et de l’expertise des participants.

Dans quel but ?

Une excellente occasion pour :

  • découvrir des projets
  • faire tester son code à des utilisateurs
  • bénéficier de l’avis et de conseils des autres
  • bénéficier du travail collaboratif pour avancer dans son projet

Comment participer

Vous avez un projet en python ? Pourquoi ne pas profiter de cet événement pour mettre au programme de l’événement ce projet afin de bénéficier d’un coup de pouce ? Ecrivez-nous un commentaire pour nous parler de votre code.

Vous souhaitez participer aux ateliers ? Vous connaissez python et vous pensez que vous pouvez apporter un peu d’aide aux différents projets ? Laissez-nous un commentaire pour que nous puissions accommoder les lieux et savoir combien seront les participants.

Merci de nous laisser un message si vous souhaitez participer afin de permettre aux organisateurs de préparer les lieux en conséquence.

Projets en lice

Nous mettrons à jour cette partie selon les propositions qui arriveront.

Related Posts

Share

LGM 2014 – Leipzig – Educators Meeting

L’afgral ayant pour objectif de contribuer à la reconnaissance professionnelle des logiciels libres, en particulier par le biais d’activdesign ou de formations professionnelles, est aux premières loges dans les réunions annuelles de enseignants (educators) qui se déroulent à chaque LGM.
LGM 2014

Le grand point de cette année concernait toujours l’opportunité de créer un réseau actif, difficile à mettre en place à cause de la dispersion des membres, mais aussi de créer de vrais cursus dédiés au graphisme professionnels libres. En avance sur ce point, nous avons profiter de l’occasion pour faire un retour d’expérience plutôt positif malgré le statut très différents de notre contexte par rapport aux autres présents souvent inclus dans des écoles ayant déjà leur propre inertie.
LGM 2014

Les contacts ont été particulièrement positifs avec l’université de Westminster (UK) avec laquelle nous envisageons de faire évoluer la situation très sérieusement.

Autre point abordé, les supports de cours qui reste un point difficile pour les enseignants. Nous avons notifié comment nous participions activement à FlossManuals pour l’écriture rapide de documents, que ces documents sont régulièrement réutilisés dans des MOOC et que cela semble participer à l’augmentation de l’audience des logiciels libres. Cette situation semble en effet avoir intéressé, étant donné la tendance art visuel de FMfr comparé à d’autres ressources similaires existants en ligne.

Nous sommes donc globalement heureux de pouvoir continuer à participer activement à ces évolutions. La journée s’est poursuivi avec quelques conférences, la photo de groupe et des discussions sur les lieux possibles pour l’an prochain. Mais c’est une autre histoire.

Related Posts

Share

LGM 2014 – Leipzig – jour 3

Ça y est, les choses sérieuses sont lancées. Le succès des présentations du LGM se confirme avec une audience permanente dans la salle de conférence et des discussions sans fin dans la salle de vie. À tel point qu’aujourd’hui nous avons à peine eu l’occasion de suivre de  qui se passait. Bref, être à 2 ne suffit pas.

Inkscape meeting

La matinée a été marquée par le meeting Inkscape avec 7 membres autour de la table. La réunion a été emmenée par Tav et Elisa. Les points abordés ont été variés :

  • Communauté : comment se fait-il que la communauté proche soit si faible, voire en réduction, alors que le logiciel est de plus en plus utilisé ? Tout le monde espère que le changement de site va participer à la rénovation de l’image. Peut-être que la longueur de release y est aussi pour quelque chose. Le point est  étudié sur le long terme, mais de fait personne dans l’équipe ne peut réellement abandonner les tâches de développement pour gérer la communauté.
  • Site web, le nouveau site web réalisé en Django contient encore quelques faiblesses. Il faudra en particulier continuer à le fournir en contenu, mais aussi veiller à le traduire correctement, justement pour ne pas rebuter les faibles polyglottes, comme nous autres français. DrMo a déjà apporté dans la journée des modifications qui vont dans ce sens et Elisa a rajouté du contenu et des traductions.
  • Plans de nouvelles fonctionnalités : toute réunion de ce genre vise l’avenir et de ce point de vue, nous avons été servi. Une liste des principales demandes à été établie et il semble que le support du multipage et d’un export PDF print-ready soient des priorités. Cédric a entrepris de mettre en contact l’équipe d’Inkscape et les membres compétents de Scribus sur ce sujet, puisqu’il en fait aussi parti, pour voir comment les qualités de Scribus peuvent être réexploitées. Tout ne sera pas simple : l’export actuel basé sur Cairo ne semble pas prendre spécifiquement cette voie. Il faudra donc certainement développer à partir de rien.

LGM 2014

Scribus meeting (bis)

Un second meeting Scribus a eu lieu suite à l’arrivée de Franz, initiateur du projet et encore l’un des membres le plus actif. 2 points principaux ont été abordés :

  • Scripter Python : scribus a en attente un nouveau scripter qui a été refait il y a maintenant 3 ans et qui attend d’être utilisé. La compilation montre que beaucoup de choses ont changé depuis et qu’il faudra repenser une partie du scripter. Preuve une fois encore de la trop lente mise à disposition des nouveautés dans le logiciel. la présence de João (gimp-python) a permis de profiter de son expérience. Nous avons fait un tour des types d’utilisations fréquentes de scripts. De ce point de vue, l’afgral a été aux premières loges. Espérons que cela conduira à des améliorations notables.
  • Import-Export : Scribus importe énormément de formats de fichiers mais parfois de façon trop incomplète. Friedric et Vanek, membres de Document Liberation présents, ont pointé la possibilité d’utiliser des librairies communes, ce qui permettrait à Scribus de supporter plus complètement certains formats de fichier standards sans trop d’effort (ODT, Rtf, pagemaker…) et à l’inverse de les améliorer avec des besoins propres à Scribus. Il se pourrait que Franz avance vite sur ce sujet.

La journée a donc été bien remplie et riche en discussions. Espérons que nous aurons contribué  l’évolution des logiciels.

Retrouvez nos articles sur les LGM :

Related Posts

Share