Témoignage : un jeu fait avec Blender, Gimp et Krita

Playkot révèle avec fait SuperCity avec Blender, Krita, GIMP

Playkot revele que les graphisme de  SuperCity game graphics sont faits avec Blender, Krita, GIMP Dans une récente interview d’Alexandre Prokoudine , on découvre comment les logiciels libres sont utilisés de plus en plus sans pour autant que l’info ne soit très visible. Le cas mentionné ici est un jeu vidéo, dont l’ensemble des graphismes ont été réalisés avec la suite Blender, Gimp et Krita que nous affectionnons ici.

Hormis les gazouillis insensés médisants, la question reste permanente dans de nombreuses bouches : les logiciels libres sont-ils assez bons pour réalisés des produits professionnels comme des jeux de grands envergure ? Après deux ans et 4 millions d’utilisateurs voilà pourtant un témoignage poignant.

Vous avez déjà mentionné Sokoban Garden un jeu pour mobiles, mais qu’en est-il ddes jeux pour réseaux sociaux?

Paul Geraskin, un artiste 3D chez Playkot, a même dit dans un article sur Blendernation que les graphismes de SuperCity, un jeu populaire en ligne ont été créés avec Blender, Krita, et GIMP.

Paul, de quelle taille est Playkot ?

Nous sommes une équipe de 60 personnes, mais nous grossissons rapidement.

Aujourd’hui, quelle est la popularité de SuperCity?

Le jeu est sorti depuis 2 ans maintenant et il est très connus sur certains réseaux, les russes par exemple sur lesquels il atteint 4 millions d’utilisateurs. Nous avons récemment créé une version pour Facebook.

Nous avons 7 jeux dans notre catalogue, et à ma connaissance SuperCity est le seul entièrement réalisé avec des logiciels libres. Pour votre équipe, il s’agit donc d’un premier test à cette échelle avec ces outils ?

Oui, exactement. Et ce que je peux dire c’est qu’ils nous ont permis de faire du bon boulot.

Utilisation de Krita

Mais en même temps, l’utilisation de certains logiciels propriétaires aurait aussi permis d’obtenir de bons résultat, et certains fonctionnent sous Linux !

Au regard du coût, qu’est-ce que cela change pour vous ?

Un logiciel commercial est prédictible : on l’achète et on l’utilise. Un logiciel libre est différent : on le télécharge, parfois on le compile des sources, et ensuite on l’utilise. Vous rapportez éventuellement des bugs, ajoutez ou demandez des fonctionnalités aux développeurs.

J’ai réalisé 2 scripts pour Blender, TextureAtlas et UVUtility. Ils font maintenant tous deux partis de vanilla Blender maintenant (v2.68). Pour Krita, j’ai participé à la résolution de 50 bugs et quelques importantes nouvelles fonctions ont été implémentées.

Lesquelles par exemple ?

Des outils commes Clones и WrapAround, ou encore la possibilité de créer des textures réccordables, et une bonne quantité de moteurs de brosses.

Vous mentionnez utiliser Blender pour les textures. Avez-vous d’autres utilisations du logiciel ?

Non, non, je ne l’utilise que pour cela.En fait, je suis encore le seul à utilier Krita dans l’équipe mais j’espère que ça va changer bientôt.

Et avez-vous abandonné Gimp ?

Non. D’abord je fait des rendus d’objets dans Cycles, puis j’utilise Gimp pour les assembler dans une image finale. Il remplit bien sa tâche pour ce travail.

Avez-vous eu des problèmes pour intégrer Blender dans un workflow existant ?

Non, aucun problème particulier. Il a été l’outil principal depuis le premier jour de production. Et il est vraiment génial pour créer des jeux basés sur des sprites. De plus, Cycles est très intuitif et facile à utiliser. Mais il faut une carte NVidia GTX pour le rendre assez rapide.

Blender

Vous dites avoir migré la production vers Cycles dès qu’il est sorti. Comment ça s’est passé ? Cycles n’était pas vraiment prêt à ce moment.

Cycles est tellement performant pour ce que je fais! J’aime tellement l’aspect rendus des textures et comment la lumière est visible, en particulier comparée au moteur interne.

D’après votre expérience, est-ce que l’apprentissage d’outils comme Blender ou Krita se justifie ?

Franchement, je n’ai jamais fait ce genre d’évaluation :)

Pensez-vous que les logiciels libres devraient être plus amplement utilisés dans les entreprises ?

A Playkot, l’aspect libre, gratuit ou commercial ne nous questionne pas tant que le résultat est celui que nous attendons. Et nous sommes toujours à la recherche de talents développeurs, designers ou artistes.

Quel est votre opinion sur le support financier des logiciels libres ?

Ca fait sens. Si vous voulez voir votre application favorite évoluer , cela signifie donner. Si vous avez gagner 5000 dollars grâce à ce logiciel, en donner 100 aux développeurs n’est pas exagéré. Je donne tous les ans, autour de Noel, au même moment où je paie ms licences pour les logiciels que j’utilise.

Article original

Related Posts

Share

2 commentaires

  1. Ping : Du nouveau côté production de jeu | Creationlibre
  2. Ping : Sortie de Krita 2.8 | Afgral

Poster un commentaire


*

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>